La semaine nationale du foncier au Cameroun

Le principal cadre de dialogue sur la gestion des terres au Cameroun 

Baré-Bakem : Les populations contestent une vente de coupe

La superficie qui fait l’objet de vente de coupe était une forêt communautaire appartenant au GIC Combo Bakem (département du Moungo, Région du Littoral) et dont les activités n’ont pas été poursuivies depuis 11 ans, faute de moyens. Le MINFOF a été saisi pour demander l’annulation de la forêt communautaire et la mutation de celle-ci en vente de coupe.

Peuples autochtones d'Afrique centrale

La reconnaissance de leurs droits sur les terres est désormais un impératif pour la lutte contre les changements climatiques

Exemple titre 4

texte de description texte de description texte de description texte de description texte de description texte de description texte de description.

La protection des droits des communautés

Accompagnement des communautés dans la gestion de leurs ressources et de leurs relations avec les autres acteurs 

Forum mondial de la terre, Jordanie du 21 au 26 mai 2022

Des droits fonciers pour les jeunes, les femmes et les peuples autochtones comme facteurs de lutte contre les changements climatiques 

Notre mission est de contribuer à la protection des droits, des intérêts, de la culture et les aspirations des communautés locales et autochtones des forêts d’Afrique Centrale, par la promotion de la justice environnementale et de la gestion durable des ressources naturelles dans la région

Objectif 1

Contribuer au développement local des communautés et des peuples autochtones, en respectant leur environnement et leur culture

Objectif 2

Contribuer à l’amélioration des politiques foncières pour sécuriser les droits des communautés sur leurs terres et réduire les impacts écologiques et sociaux des industries extractives

Objectif 3

Contribuer à changer les politiques et les pratiques de gestion des forêts, de la biodiversité et des industries extractives, pour des raisons d’efficacité et de promotion de la participation

, et a,A PROPOS DE NOUS

Nos succès

Nous sommes actifs depuis plus de 25 ans dans la sous-région d’Afrique centrale et accompagnons quotidiennement les communautés locales et autochtones à l’effet de traduire dans les faits les objectifs de durabilité dans la gestion des ressources naturelles, avec un accent sur la promotion de la justice environnementale, économique, sociale notamment dans les lois, les programmes, les politiques et la pratique. Grâce à une équipe dynamique et pluridisciplinaire, notre action s’est fondée sur le vécu quotidien des communautés, et allie des actions de plaidoyer, des activités de renforcement des capacités auprès des administrations publiques, des élus nationaux et locaux, de la communauté diplomatique, des agences de financement, des professionnels des médias, du secteur privé, des jeunes chercheurs, et bien d’autres acteurs 

 

Sans terre ni loi

Au Cameroun, la question foncière est de plus en plus une source de conflits, entre les communautés dont les droits fonciers légitimes ne sont pas reconnus par la loi, et les acteurs recevant de l’Etat des droits sur les terres ou sur les ressources. Les communautés qui résistent à ce qu’elles considèrent comme des accaparements de leurs terres, s’exposent souvent à des représailles

Priorités stratégiques

Gestion et prévention des conflits

Industries extractives et grands projets d’infrastructure

Gestion des terres 

Forêts

Peuples autochtones

Climat

Renforcement des capacités

Droits des communautés et alternatives économiques

Défenseurs des droits

RESSOURCES

Bibliothèque